Catégorie : L’éducation financière

L’éducation financière.

L’éducation financière.

Vous allez me dire ;  » l’argent ne fait pas le bonheur  » c’est en partie vrai mais il y contribue tout de même, je m’explique.

Le bonheur est un sentiment profond ancré en nous, c’est nous-mêmes qui décidons d’être heureux, donc vous pouvez être millionnaire et justement se sentir malheureux car vous n’avez pas le bon état d’esprit.

Par contre il est essentiel et important de ne pas se polluer l’esprit avec des problèmes liés à l’argent. Une mauvaise gestion de sa finance aurait forcément des impacts négatifs sur votre moral.

C’est pourquoi il y a certaines règles et astuces à mettre en place afin de trouver une sérénité et une sécurité dans la vie.

Il est nécessaire afin de mieux comprendre, d’aborder quelques définitions liées à l’éducation ;

Définitions ;

  • L’éducation académique.

Par cette éducation, nous acquérons des compétences liées à notre scolarité. Elle est primordiale et très importante car elle nous inculque les bases en matière de lecture, écriture …etc. et nous ouvre sur le monde qui nous entoure.

  • L’éducation professionnelle.

Celle-ci nous apprend à réussir notre carrière professionnelle. Nous la recevons à l’école ou université et également lorsque nous débutons dans le monde du travail. Elle nous apprend l’ensemble des informations et des compétences nécessaires pour réussir notre vie professionnelle.

  • L’éducation financière.

L’éducation financière nous permet de savoir comment gérer au mieux notre argent en fonction de nos objectifs de vie et bien sûr du contexte économique et financier actuel.

Cette éducation pourtant très importante n’est pas enseignée dans le système scolaire. De nos jours chaque personne devrait avoir des connaissances dans ce domaine afin de prendre le contrôle de leur vie financière.

Objectif de l’éducation financière ;

Son objectif est de transmettre aux personnes un maximum de connaissances et de savoir-faire permettant de faire des choix pertinents dans le domaine financier.

Avec le développement croissant de l’innovation financière, cette éducation est devenue plus que jamais une nécessité préalable aux conseils et à la vente de produits financiers.

Pour plus de précision, voici ;

5 axes d’apprentissage pour une éducation financière :

1-S’organiser.

 L’individu apprend à avoir une vision claire et organisée de ses finances personnelles.  A cet égard, il est capable de procéder à des démarches administratives, d’effectuer des transactions financières en toute sécurité, et de déterminer quels sont ses revenus et ses dépenses afin, entre autres, de déterminer ses besoins financiers à venir. 

2-Une gestion responsable.

L’éducation financière passe également par l’éducation à la consommation, c’est à dire la capacité de faire des choix en tenant compte de son budget par exemple.  Décoder la publicité, mesurer la valeur/le prix des produits fait également partie intégrante d’une gestion responsable de ses finances personnelles.

3-Prévoir.

L’éducation financière vise à établir de bonnes pratiques dans la gestion quotidienne de ses finances en abordant comment gérer un budget, épargner, emprunter, ou s’assurer. Ce sont des piliers de l’éducation financière qui visent entre autres à pouvoir regarder vers l’avenir avec sérénité.

4-Les risques.

La gestion des risques est de plus en plus une notion centrale dans le rapport des individus avec leur argent.  Il s’agit bien plus que des risques inhérents aux produits de placements : les individus doivent être capables de mesurer les risques de certains comportements face à l’argent (payer ses factures avant d’acheter le dernier IPad), savoir lire un contrat ou encore comprendre que des données financières personnelles ne doivent pas être communiquées à tout-va.

5-Le paysage financier.

La compréhension de concepts financiers de base comme le mécanisme de l’inflation, ou la gestion du budget d’une communauté ou d’une région par exemple font partie intégrante de l’éducation financière. Le rôle des institutions belges et européennes, et les droits et devoirs des individus par rapport à ces institutions sont des éléments plus abstraits et complexes mais qui font partie intégrantes des « savoirs » dont il faut disposer pour gérer de manière efficace ses finances personnelles, et pour être un citoyen capable de participer aux choix démocratiques.

La stratégie

Maintenant je vais vous communiquer une STATEGIE pour gérer son argent.

Trois principes de base avant de vous donner une stratégie de gestion financière ;

  • Etre riche n’est pas une question d’intelligence, c’est une question d’habitude…
  • L’habitude est plus importante que la quantité…
  • Tant que tu ne démontres pas que tu es apte à gérer ce que tu as, tu n’obtiendras pas plus…

Voici ma stratégie, c’est la stratégie des 6 comptes. Elle va vous permettre une fois mis en place de prendre de bonnes habitudes afin de gérer au mieux votre situation financière.

Pour débuter il vous faut ouvrir donc 6 comptes bancaires soit dans votre banque ou si vous le souhaitez vous pouvez diversifier vos banques.

  • Compte n°1 Liberté financière.

Dans celui-ci vous épargnez 10% de votre salaire afin de programmer de futur actif (investissement immobilier par exemple, achat de garage, place de parking etc.

  • Compte n°2 Epargne à long terme.

L’objectif de celui-ci est d’épargner en vue des objectifs futurs (achat de voiture, gros travaux à la maison…) l’objectif est d’avoir cette liquidité en accès rapide en cas d’imprévu. 10% de son salaire.

  • Compte n°3 Développement personnel.

Dans ce compte il est question d’économiser pour investir sur soi. En effet il n’y a pas mieux comme investissement. Cela passe par des achats de livres, des formations en tous genres etc. « ‘L’éducation obligatoire amène un salaire tandis que l’éducation personnelle amène la fortune « … 10% de son salaire.

  • Compte n°4 Compte courant.

Celui-ci concerne les besoins indispensables du foyer tel que le loyer ou prêt immobilier, les factures électricité, eau, téléphone, chauffage, les courses etc…55% de son salaire.

  • Compte n°5 Les loisirs.

Toutes sortes de loisirs tels que ; les restaurants, le sport, la peinture, la musique, la pêche…il est très important de ne pas faire l’impasse sur ses loisirs en pensant économiser ceci afin de garantir son équilibre. 10% de son salaire.

  • Compte n°6 Les dons.

En ayant en tête le principe de base suivant ;  » il faut déjà savoir donner pour recevoir  » il est intéressant de faire des dons pour des œuvres, des personnes dans les besoins etc.5% de son salaire.

Nous avons vu ensemble, le contenu des 6 comptes, il est tout de fois possible de faire varier quelques éléments et pourcentages.

Par exemple ; le compte n°6 peut être supprimé, et donc les 5% redistribué dans le compte n°4, le compte courant. Par contre il est très important de garder le principe d’aider les autres (faire partie d’une association, être bénévole, donner de son temps etc.

Si j’ai un salaire de 2000 Euros net la répartition sera la suivante ;

Compte 1 – 200 E Compte 2 – 200 E Compte 3 – 200 E Compte 4 – 1100 E Compte 5 – 200 E Compte 6 – 100 E

Deux principes important à garder en mémoire

1 – Toujours se payer en priorité. 2 – Pas de quantité minimum obligatoire.

Voici quelques livres qui m’ont permis d’ouvrir les yeux sur des principes liés à l’argent…Bonne lecture.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén