Catégorie : Développement personnel. Page 1 of 8

Tous les articles sur le développement personnel

10 conseils pour bien travailler en confinement

8 conseils pour avoir confiance en vous

La loi de l’attraction

La procrastination

Avoir un état d’esprit positif

Cultiver la pleine conscience

Miracle morning routine matinale

Comment gérer son stress

Vous êtes ce que vous pensez être

Gérer au mieux son travail

Comment s’épanouir au travail

39 conseils pour améliorer vos relations

Etre en colère oui mais…

07 conseils pour être toujours intéressant

16 conseils pour penser de manière plus créative

30 voleurs de temps a prendre en compte

7 conseils pour améliorer votre apparence

Astuce 1 comment gagner du temps

Comment changer vos habitudes

Stressé submergé et noyé dans les tâches

Souriez à la vie

Comment aller de l’avant

Comment aller de l’avant

Comment aller de l'avant.

Comment aller de l’avant ; INTRODUCTION.


Comment aller de l’avant, et oui le succès appartient naturellement aux personnes d’action qui refusent la passivité, agissent, prennent des initiatives et vont jusqu’au bout de leurs projets.

Une idée, même géniale, ne vaut rien si elle n’est pas menée à terme.
Construire un beau bâtiment ne revient pas simplement à imaginer l’édifice, mais à le dessiner, à trouver les matériaux de
construction nécessaires, les corps de métiers compétents, à le faire ériger, décorer, etc. Bref, pour qu’une idée devienne réalité, il faut la mettre en action.

Ce principe s’applique à tous les domaines de la vie, et être intelligent ne suffit absolument pas pour réussir :

la créativité doit toujours être suivie d’actes concrets et de nouvelles initiatives pour aboutir pleinement.
Voyons comment allez de l’avant, peut vous aider à devenir une véritable personne d’action et améliorer considérablement votre esprit d’initiative.

Quelles sont les différences entre
les actifs et les passifs ?

Comment aller de l'avant.

Observez les gens autour de vous et vous verrez qu’ils tombent dans 2 catégories :

  • Les actifs : ceux qui passent à l’action pour réaliser leurs idées.
  • Les passifs : ceux qui n’agissent pas et qui remettent toujours l’action à plus tard.

Vous connaissez certainement des personnes qui vous ont déjà dit des dizaines de fois qu’un jour ils iront visiter la Chine, achèteront leur propre maison, changeront de travail, fonderont une famille, demanderont une promotion, se mettront au sport, etc.

Sans une réelle initiative personnelle,
rien ne se produira jamais

 »Comment aller de l’avant. »

Les personnes victimes de passivité passent leurs temps à trouver des foules de raisons qui les empêchent d’agir, au lieu de se
concentrer sur les moyens qui pourraient les aider à mener à bien leurs idées.
Les personnes actives, elles, planifient leurs rêves de façon à les réaliser concrètement.

Elles se donnent les moyens d’y parvenir.

Elles partent du principe que rien ne se produira jamais sans une réelle initiative personnelle.

Elles passent donc à l’action sans perdre de temps.

Les actifs agissent tandis que les passifs s’abstiennent, laissant au passage les opportunités leur échapper, et leur confiance
personnelle s’effondrer inexorablement.

Les actifs savent qu’ils peuvent prendre le contrôle de leur vie, même dans les situations difficiles, car ils comptent sur leur propre
capacité à se relever les manches et à agir.

Les passifs ont l’impression de subir leur existence, tout leur semble relever de la fatalité et du bon vouloir de ceux qui les
entourent.
Il est évident que dans le fond, la plupart des personnes passives aimeraient rejoindre le groupe des personnes actives qui,
de fait, connaissent une meilleure réussite dans leur vie professionnelle et personnelle.
Comment faire alors pour accéder à ce groupe qui construit quotidiennement son succès ?

Comment aller de l’avant ; RENONCEZ à l’attente.

Comment aller de l'avant.

 »Quand j’aurai changé de travail, j’achèterai ma maison”, “quand je serai propriétaire, je demanderai la main de ma copine”, “quand je
serai marié, je visiterai l’Australie”, etc.


La vie est une suite potentielle de “quand”, et c’est bien sûr ce qui en fait tout le sel : si vous n’aviez plus aucune forme de frustration, vous n’auriez envie de rien, et tout vous semblerait bien triste !


Je ne remets pas en cause l’intérêt de l’attente qui peut parfois être aussi délicieuse que l’objectif de l’attente lui-même, et il est
parfaitement logique que certaines actions de votre vie nécessitent un peu de patience.
Le vrai problème de la passivité s’installe quand votre vie entière devient une longue suite d’attentes successives, et que vous
prenez l’habitude d’en faire votre fonctionnement général.

N’attendez pas le “moment idéal” car il n’existe pas

 »Comment aller de l’avant. »

Il est bon de patienter quelques mois pour demander une promotion, afin de montrer pendant ce temps-là ce qu’on vaut dans
son travail, mais est-il bon d’attendre pendant des années, en espérant que quelqu’un saura, à votre place, tenir compte de ce que vous désirez secrètement ?

Si vous voulez épouser votre partenaire, en sachant intérieurement qu’il s’agit vraiment de la bonne personne, avez vous besoin d’attendre que tous les facteurs idéaux soient absolument réunis pour vous déclarer, alors que vous laissez pendant ce temps-là passer un temps précieux ?


L’attente est à l’opposé de l’action, et il faut parfois accepter de prendre les choses comme elles viennent, en refusant de vous
soumettre à la notion de “moment parfait”, car ce moment-là n’existe jamais vraiment.

L’anticipation est certes une bonne chose, mais on ne mesure pas la réussite de quelqu’un selon la capacité qu’il a à régler tous les problèmes qu’il pourrait potentiellement rencontrer, par avance.


Aller de l’avant et régler les difficultés au fil du temps est la marque des personnes actives qui sont conscientes qu’elles verront
certainement des obstacles sur leur route, mais qui n’en font pas toute une histoire et s’en servent même au contraire comme d’une
source de motivation.

Un saut dans le vide est parfois la meilleure technique

 »Comment aller de l’avant. »

Si vous êtes vous-même habitué à remettre en permanence tous vos plans à plus tard, ne persistez pas dans ce type de comportement car la réussite ne fera que vous fuir.


Adoptez donc les attitudes suivantes, afin de renoncer à l’attente :

  • Oubliez la notion de risque 0 : vous ne pourrez jamais être sûr qu’un projet ne comporte aucun risque, donc acceptez ce postulat dès maintenant.

Si, par exemple, vous avez envie de vous marier, mais que vous attendez “le bon moment”, celui où vous serez sûr de ne jamais divorcer, vous êtes en train de mettre une condition impossible à la réalisation de votre mariage !


Vous pouvez réduire les facteurs de risque, par exemple ici, en expliquant vos craintes à votre partenaire, et en confrontant
vos grands projets de vie pour en mesurer l’adéquation, mais vous ne pourrez jamais être sûr de rien.

Un saut dans le vide est parfois la meilleure technique pour ne pas réfléchir pendant des années aux risques que telle ou telle
décision vous ferait prendre.

  • Réglez vos problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent,sans attendre non plus qu’ils prennent de l’ampleur, mais sans les anticiper au point de ne plus penser qu’à cela.

Ne passez pas tout votre temps à imaginer que tel ou tel souci pourrait survenir, mais vivez en ayant confiance en vous même et en votre aptitude à faire face le moment venu.

Ne perdez pas de temps, agissez dès maintenant !

 »Comment aller de l’avant. »


De façon résumée, l’attente comme mode de vie est l’ennemie naturelle de la réalisation de soi et peut vous empoisonner
l’existence, jusqu’à réaliser, à l’âge de 80 ans, que vous avez attendu toute votre vie pour rien !


Soyez, certes, raisonnable pour ne pas faire tout ce qui vous passe en permanence par la tête et le réaliser n’importe comment,
mais acceptez, par contre, de “vous lâcher” sur ces projets qui vous tiennent à cœur depuis si longtemps, si vous ne voulez pas finir par
voir votre vie se dérouler toute seule devant vos yeux, sans que vous soyez réellement aux commandes.

Ne vous contentez pas d’attendre, mais agissez dès aujourd’hui.

Comment aller de l’avant ; N’ENTERREZ PAS vos idées.

Comment aller de l'avant.

Je connais plusieurs personnes autour de moi qui ont réussi à faire disparaître elles-mêmes de très bonnes idées qu’elles
avaient eues, en réussissant à se persuader qu’elles n’en valaient pas la peine.


Qu’il s’agisse d’écrire un livre, de monter sa propre entreprise, de rénover sa maison, etc., vous pouvez être à la source d’une très
bonne idée au potentiel certain si vous ne baissez pas les bras au dernier moment parce que vous avez soudain passé trop de temps à
regarder de près les détails de sa réalisation.

Si vous vous concentrez trop longuement sur tous les détails d’une opération, il est fort probable que vous ayez envie de baisser les bras, et que vous arriviez alors à remettre en cause votre idée d’origine elle-même.


De la même façon qu’on conseille à un enfant qui est tombé de vélo de remonter dessus immédiatement pour ne pas sans cesse
“revivre” sa chute mentalement, notez que l’attente et l’indécision alimentent en permanence la peur d’échouer et de ne pas réussir à
accomplir ce que l’on a en tête.

Une idée est faite pour être suivie d’actions

 »Comment aller de l’avant. »

Vos idées devraient toujours être suivies d’actions, pour ne pas tomber dans le domaine du fantasme et de l’irréel, par nature inatteignable :

  • Vous avez une idée de livre ?

N’attendez pas et concevez dès aujourd’hui son plan et rédigez son introduction : le fait de sauter le pas, en ayant une action concrète dans la continuité de votre idée, ne pourra que vous donner envie de continuer.

Si, par contre, vous attendez trop longtemps, le thème du livre, puis l’idée du livre elle-même et votre propre capacité à l’écrire seront en rapidement remis en cause par votre cerveau.

  • Vous avez envie de créer votre entreprise ?

Ne laissez pas votre idée vous échapper mais, au moins, mettez en place rapidement une étude de marché qui vous donnera la mesure concrète de la faisabilité de votre idée.

Si vous attendez trop longtemps, votre capacité à devenir votre propre patron vous semblera totalement inexistante, même si le concept que vous avez en tête est vraiment valable.

  • Vous avez envie de rénover votre maison ? Prenez rendez vous dès maintenant avec un professionnel qui pourra vous guider, ou achetez les matériaux nécessaires pour vous lancer.
  • Si vous attendez trop longtemps, vous ne ferez que vous donner des raisons d’être fatigué à l’avance, et vous ne changerez jamais rien à votre intérieur.

Les idées sont précieuses et peuvent être
sources de véritables réussites

 »Comment aller de l’avant. »

Vos idées sont précieuses et peuvent être à la source de véritables réussites, pour peu que vous soyez capable de franchir ce tout petit pas qui sépare l’inaction de l’action.

Mettez-vous dans la peau d’un parachutiste : le saut en lui même peut être merveilleux s’il est accompli mais n’aura jamais lieu
si vous restez des heures en l’air à ressasser la raison d’être du saut et les peurs qu’il vous inspire.

Ne craignez pas de confier votre idée à quelqu’un qui vous connaît bien et qui n’hésitera pas à vous donner le petit coup de
pied aux fesses parfois nécessaire pour effectuer ce saut de lancement.

Ne devenez pas ces personnes que l’on entend si souvent dire“ah, si seulement j’avais suivi mon idée, aujourd’hui mon entreprise
aurait décollé”, ou “si seulement j’avais sauté le pas, je n’aurais pas autant de regrets à mon âge”.

Planifiez le plus rapidement possible
des actions concrètes

 »Comment aller de l’avant. »

Une idée est faite pour être suivie d’actions et non pas pour être enterrée au fond d’une boîte à cause des peurs qu’elle génère.

Suivez donc les vôtres, planifiez le plus rapidement possible des actions concrètes, et concentrez-vous uniquement sur tous les
bénéfices qui pourraient découler de cette idée.

L’action est le seul remède efficace contre la peur, alors, agissez, faites s’évanouir vos peurs et récoltez les fruits de vos idées !

Comment aller de l’avant ; UTILISEZ l’action mécanique

Comment aller de l'avant.

Si je vous dis que pour s’y mettre, il faut s’y mettre, vous allez certainement penser que je vous sors une belle évidence ! Et pourtant…

Le plus souvent, toutes les belles théories psychologiques ne vous avanceront pas plus que cette simple logique qui est que
l’action entraîne l’action.
Notre monde est devenu relativement mou à l’ère moderne, car nous sommes entourés de machines, de gadgets et de systèmes
qui font le travail à notre place. Dans une majorité de cas, ces aides sont les bienvenues car elles nous font gagner du temps et nous
permettent de nous concentrer sur l’essentiel, mais elles nous ont, dans l’ensemble, rendu naturellement paresseux.

Initiez une action et elle se poursuivra d’elle-même
assez facilement

 »Comment aller de l’avant. »

Nous avons perdu l’habitude de faire des efforts concrets et répétés pour obtenir ce que nous désirons, et parfois, nous nous sentons dépassés à l’idée de devoir nous mettre en mouvement.

Pourtant, il suffit souvent d’initier une action pour qu’elle se poursuive d’elle-même assez facilement, et toute la différence entre
l’actif et le passif va consister en ce 1er geste de lancement, qui amorce l’action mécanique

  • Si vous quittez la table sans la débarrasser et que vous partez faire autre chose en pensant au moment pénible où vous devrez revenir pour nettoyer, vous ne ferez que repousser l’échéance et vous ne profiterez pas vraiment de ce que vous êtes en train de faire.

Alors levez-vous en prenant immédiatement quelques assiettes, car une fois la mécanique lancée, vous ferez naturellement le reste.

  • Si on vous remet un dossier à traiter et que vous vous contentez de l’observer posé sur votre bureau, en imaginant à quel point cela va être dur de vous en occuper, vous rendez les choses de moins en moins abordables.

Alors ouvrez-le sans réfléchir, commencez à le lire en prenant des notes et vous en aurez rapidement parcouru la moitié sans vous en rendre compte.

L’action doit se produire “maintenant”,
et non plus tard

 »Comment aller de l’avant. »

La façon la plus simple d’utiliser l’action mécanique est de bannir un certain nombre de mots de votre vocabulaire, lorsque
vous évoquez l’action : “un jour”, “demain”, “la semaine prochaine”, etc. sont autant de mots qui sont incompatibles avec
l’action puisqu’ils relèvent de l’intention.

L’action se produit “maintenant”, et uniquement maintenant, et vous devez arrêter de penser à ce que vous ferez plus tard pour
réellement agir maintenant.

Si vous prenez l’habitude d’utiliser le plus souvent possible le temps du présent pour parler et réfléchir, plutôt que celui du futur
et du conditionnel, vous serez surpris des résultats concrets que vous obtiendrez, car votre esprit sera beaucoup plus convaincu :
l’action immédiate requiert de la croyance, thème souvent abordé dans cet ouvrage, et permet ensuite de céder la place à l’action
mécanique.

Agissez immédiatement

 »Comment aller de l’avant. »

Ceci pour vous montrer qu’à force de me préparer à travailler, je n’ai jamais vraiment travaillé ce soir-là.
Il est inutile que vous perdiez du temps et de l’énergie à vous préparer à agir, car il vaut toujours mieux que vous les utilisiez pour
agir immédiatement : oubliez donc les multiples cafés du matin au bureau qui sont censés vous permettre de vous mettre au travail, et
mettez-vous plutôt directement au travail car une fois le lancement effectué, l’action mécanique prendra le relais et vous réussirez à être
beaucoup plus efficace au final.

Comment aller de l’avant ; DÉVELOPPEZ votre esprit d’initiative.

Comment aller de l'avant.

Une personne qui suit les consignes et les applique de façon consciencieuse et avec bonne volonté est une personne de qualité pour une entreprise.


Mais une personne qui suit les consignes, les applique de façon consciencieuse et avec bonne volonté, et imagine des façons de les
faire évoluer pour dépasser l’objectif initial, est une personne infiniment précieuse pour l’entreprise.
Qu’est-ce qui distinguera un employé moyen d’un employé important, amené à gravir les échelons d’une société ? Son esprit
d’initiative, tout simplement.

Faites preuve d’initiative et foncez sans attendre

 »Comment aller de l’avant. »

  • Faire preuve d’initiative revient à ne pas attendre qu’on vous demande d’avoir des bonnes idées pour en avoir, et à se débrouiller pour les faire connaître, quel que soit le domaine de votre vie qui est concerné.

Dans le cadre professionnel, il s’agit d’une denrée précieuse, car trop peu de personnes en font preuve, se contentant d’appliquer
ce qui existe déjà, en oubliant que leur matière grise peut leur servir à autre chose qu’à reproduire des gestes ou des actions mécaniques.

  • Faire preuve d’initiative revient à entreprendre dès qu’une de vos idées vous semble réellement valable et envisageable.

Si vous pensez que votre idée en vaut la peine, prenez le taureau par les cornes et foncez sans attendre, même si vous pensez que personne ne vous suivra.

La majorité des gens sont malheureusement des suiveurs et il vous faudra souvent prouver à plusieurs reprises que vos idées valent la peine d’être regardées de plus près, mais ceci ne doit pas vous décourager, bien au contraire : lorsque vous aurez démontré la validité de vos idées, vous deviendrez alors celui que tout le monde voudra se targuer d’avoir écouté.

En résumé, faites campagne pour vos idées sans réfléchir des années avant de vous lancer, car l’adhésion sera de toute façon rarement immédiate, mais viendra plus tard, quand le risque aura disparu aux yeux des autres.

N’hésitez pas à vous porter volontaire

 »Comment aller de l’avant. »

Soyez volontaire pour toutes les expérimentations que d’autres veulent lancer, là où peu de personnes sont capables
d’aller.
Les gens se sentent rassurés quand ils appartiennent à un groupe, ce qui est humain, mais ont donc naturellement à se
regrouper avec la majorité, qui est aussi celle des gens “moyens”. Au final, si vous suivez la majorité, vous ne sortirez
pas du lot.

N’hésitez donc pas à vous porter volontaire pour suivre et prendre en charge des idées valables, même si les autres en ont
peur, car ils vous suivront certainement un jour, quand vous aurez réussi là où tout le monde pense que vous ne pouvez
qu’échouer.

Retenez que les gens placent respect et confiance en ceux qui entreprennent, qui bougent à leur place, ou qui le font sans qu’ils
aient eu besoin de leur demander.

Personne ne pensera jamais à vous remercier d’être resté assis sans rien faire, et vous ne marquerez pas les esprits en étant
invisible, alors, agissez dès aujourd’hui en prenant l’initiative, en étant moteur de vos propres projets et de ceux dont personne ne
veut s’occuper, et avancez sur le chemin de votre réussite !

Comment aller de l’avant ; EXERCICES PRATIQUES.

comment aller de l'avant.

Il est temps pour vous de faire quelques exercices de mise en pratique de votre initiative, et voici ce que vous pouvez faire :

  • Faites la liste de 5 projets, petits ou grands que vous remettez à plus tard depuis trop longtemps. Notez-les sur un papier dans l’ordre que vous voulez, et engagez-vous fermement à les accomplir dès maintenant.

Réalisez un projet par semaine, et notez à chaque fois la satisfaction que vous ressentez d’avoir évité l’attente et d’avoir surmonté vos peurs. Cela vous aidera pour le projet suivant.

  • Au travail, demandez un entretien à votre responsable et expliquez que vous souhaitez vous engager de façon plus importante dans la société.

Demandez qu’on vous confie un projet supplémentaire, différent de vos fonctions habituelles afin de développer vos compétences : il est peu probable qu’on vous refuse cette demande ! Accomplissez ce travail avec autonomie et efficacité et vous ne manquerez pas d’en voir les retombées positives d’ici peu.

  • Faites la liste de tout ce que vous n’aimez pas faire au quotidien et que vous repoussez sans cesse en perdant du temps : il peut s’agir de faire la vaisselle, faire vos comptes, sortir les poubelles, rédiger vos notes de frais, faire votre rapport mensuel, etc.

Contraignez-vous consciemment à effectuer ces actions dès qu’elles se présentent, en vous concentrant sur l’objectif de l’action
mécanique, qui est que le 1er geste entraîne ensuite facilement les autres.

Pour compléter cet article celui-ci peut vous plaire ; avoir un état d’esprit positif

J’espère que cet article vous aura intéressé, n’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir mes nouveautés et également à laisser un commentaire.

Expérience de vie

souriez à la vie

Souriez à la vie car malheureusement, et si souvent, vous rejetez les opportunités qui se présentent face à vous.

En effet, nous fermons certaines portes, certains horizons, car le fait de ne pas aimer l’inconfort ou l’incertitude… ou de ne pas aimer le fait que nous n’allons pas obtenir ce que nous voulons nous incites à ne pas regarder plus loin que le bout de notre nez.

Nous restons donc enfermé dans certaines des situations qui nous gâches la vie.

  • N’aimant pas la façon dont les autres agissent (totalement justifié, ce sont des idiots!)
  • Se fâcher contre nous-mêmes suite à une mauvaise réaction par exemple ce qui gâche à nouveau un moment (idiot, pourquoi j’ai encore réagit comme ça ??)
  • Nous fermer à l’incertitude de tout ce qui se passe, en nous distrayant (euh, je ne peux pas)
  • Se plaindre souvent des personnes, et parfois même dans nos têtes (mais pourquoi il fait çà, c’est n’importe quoi!!!)
  • Arrêter, vouloir fuir, quand les choses deviennent difficiles (je ne peux plus supporter ça, ça m’agace!!!)
  • Éviter l’inconfort ou la peur de l’échec (euh, c’est trop dur, je n’y arriverai pas!!!)

Ces situations sont les raisons pour lesquelles nous sommes si souvent frustrés avec les autres, sur nous-mêmes, ou évitons les choses difficiles, nous réagissons avec beaucoup de négativité.

C’est pourquoi nous avons tant de mal à adopter de bonnes habitudes: tel que la méditation, de l’exercice, une alimentation saine, de l’écriture, de la lecture. Elles ne sont pas faciles à mettre en place, alors nous leur disons non, même lorsque nous savons que nous devons dire oui.

C’est pourquoi nous nous tournons vers l’alcool, le tabagisme, la drogue, la malbouffe, la télévision, les médias sociaux, d’autres distractions ceci pour nous engourdir, pour dire non à la vie.

Et si à la place… nous sourions à la vie?

Souriez à la vie, comment faire?

souriez à la vie

Pensez à tout ce dont vous vous plaignez, tout ce qui vous donne envie de fuir, tout ce qui vous fait ressentir une gêne, vouloir éviter, vouloir sortir. Tout ce qui est moche, en colère, sombre, négatif.

Imaginez maintenant que vous puissiez être ouvert à tout cela, que vous puissiez affronter, accueillir, analyser, avec un recule nécessaire et sans subir cette situation …

Vous pourriez être dans une pièce avec des gens que vous n’aimez pas trop et être compatissant avec eux. Voyez leur beauté et leur puissance. Aimez-les, tels qu’ils sont.

Aimez chaque expérience, chaque instant, tel qu’il est.

Et si vous pouviez sourire, oui et à tout? Qu’est-ce que cela changerait pour vous?

Cela ne signifie pas que vous ne luttez pas contre l’injustice ou que vous n’essayez pas d’aider ceux qui souffrent. 

Vous n’avez pas à aimer l’injustice, mais vous pouvez aimer les gens qui souffrent, même ceux dont la souffrance les fait commettre de terribles injustices. 

Vous pouvez être compatissant envers tout le monde et aimer leur cœur, même si vous n’êtes pas d’accord avec leurs actions ou leurs croyances.

Souriez à la vie, et vous pourrez surmonter toutes les choses difficiles : votre projet le plus effrayant, les tâches les plus difficiles, les moments les plus ennuyeux…etc

Cette pratique consiste :

  • A tout affronter et s’ouvrir avec enthousiasme afin de voir la beauté du moment, même dans les parties que vous rejetez ou n’aimez pas.
  • Aimer les parties de vous-même que vous souhaitez généralement changer, assumer vos défauts et aimez vous.
  • Relativiser sur l’importance des choses afin de ne pas se rendre malade pour des choses futiles.
  • N’ayez pas peur du regard des autres, de ce qu’ils pensent, aimez-les et aimez-vous un point c’est tout.

Souriez à la vie en conclusion.

Évitez d’être passif, de vous plaindre et d’attendre que quelques choses de positifs arrivent dans votre vie….

Arrêtez d’espérer que la vie vous sourit

Vous êtes les acteurs de votre vie…

Souriez à la vie. 

Pour compléter cet article voici ; avoir un état d’esprit positif

Page 1 of 8

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén